Culture

Raven Lacerte et la campagne Moose Hide

Raven Lacerte a grandi près d’une autoroute qui a causé bien du chagrin à la Colombie-Britannique.

« Ma famille habitait près de l’autoroute des pleurs. J’ai été témoin de beaucoup de violence dans mon enfance. J’essayais vraiment de comprendre, et de comprendre d’où venait toute cette douleur. Je voulais comprendre pourquoi certaines personnes se tournaient vers la violence, » dit-elle à propos des origines de la campagne Moose Hide.

La campagne Moose Hide réunit des hommes autochtones et non autochtones qui veulent mettre fin à la violence envers les femmes et les enfants. Raven travaille aux côtés de son père, Paul, pour faire passer ce message et faire grandir ce mouvement populaire dans tout le Canada.

L’un des objectifs du projet, dit-elle, est de « vraiment regarder nos hommes en face, et [de] les aider à guérir. Nous voulons utiliser notre culture pour faire place à l’amour, pour guérir et pour nous aider mutuellement à nous relever. »

Le rassemblement annuel de la campagne à Victoria réunit des hommes et des femmes, et offre aux hommes un lieu où ils peuvent discuter en toute confiance des problèmes auxquels ils sont confrontés, de relations saines et des façons de se soutenir les uns les autres. Ancré dans les pratiques de guérison ancestrales, le programme comprend aussi des ateliers et des conférences.

L’impact de la campagne est indéniable. Le mouvement prend de l’ampleur. Partout au pays, des hommes portent l’épinglette en forme d’orignal, qui symbolise leur engagement. Des rassemblements comme celui de Victoria commencent à être organisés un peu partout, tous avec l’objectif de mettre fin à la violence envers les femmes et les enfants.

Raven parle d’un homme qui est venu lui parler après l’une de ses présentations. Il lui a dit : « D’avoir entendu ton histoire, et celle de ton père, ça me donne tellement d’espoir. Je parle de votre campagne à tout le monde maintenant. Le Canada semble tellement plus grand, d’un seul coup. »

More Stories

Le 16 octobre, engagez-vous contre la violence envers les femmes et les enfants autochtones avec la Moose Hide Campaign
Jeûne national
Le 16 octobre, engagez-vous contre la violence envers les femmes et les enfants autochtones avec la Moose Hide Campaign
Blâmer la victime: 5 signes, 5 mythes
emOjicree, une nouvelle contributrice de Nouveau Débuts, se penche sur la question
FADA et peur
emOjicree, une nouvelle contributrice de Nouveau Débuts, se penche sur la question

Tags

weremember indigenousveteransday http-spiritpanels-humanrights-ca

Join the discussion

Captcha?color=006091&locale=en

Please enter the characters you see in the image above.

Comments (0)