Santé et bien-être

Fallon et David deuxième partie

L'histoire de Chrystal Dawne continue

Après quelques heures, elle s’endormit. Elle ne s’aperçut même pas que David s’était arrêté à une station désaffectée. Il avait stationné la petite auto près d’un téléphone public, sur le bord du parc de stationnement.

« Monte la garde, » lui dit-il en la secouant pour la réveiller. Il prit le tournevis et le burin à l’arrière, et se dirigea vers la cabine téléphonique.

Fallon était complètement réveillée maintenant. Elle avait du mal à respirer, et son estomac était noué de peur. Elle tournait la tête d’un côté à l’autre. David ne mit pas longtemps à enlever la première vis qui ancrait le téléphone sur sa base. Fallon se redressa sur son siège pour mieux respirer. La deuxième vis tomba au sol.

Après plusieurs essais plus ou moins réussi, David arrivait maintenant à ouvrir les téléphones en moins de quinze minutes. Parfois, ils y trouvaient plusieurs centaines de dollars, parfois, deux malheureuses piasses.

David commença à dévisser la troisième et dernière vis.

« Fuck! » David tenta de retirer la vis à coups de burin. Le bruit résonnait dans la pénombre. Une lumière s’alluma sur le porche d’une maison voisine. Fallon sentit son cœur bondir dans sa poitrine et, prise de panique, elle eut à peine le temps d’avertir David avant que sa gorge serrée ne l’empêche de parler.

« Dépêche-toi, quelqu’un vient! »

David redoubla ses forces. Des chiens se mirent à aboyer.

« Hey, qu’est-ce qui se passe ici! » cria un homme devant sa porte. « J’appelle la police! »

Fallon se recroquevilla et soudain, David était à côté d’elle. Ils se dirigeaient à toute vitesse vers l’autoroute. Fallon vit l’homme rentrer chez lui en hâte, la ceinture de sa robe de chambre voletant derrière lui.

« Tu crois qu’il m’a vu? » cria David en accélérant. « Tu crois qu’il a vu à quoi je ressemble? »

« Je sais pas ». La voix de Fallon était à peine audible. « On devrait s’arrêter un peu. On peut faire une pose à North Bay? Ma tante nous laissera entrer, elle nous donnera quelque chose à manger! Et tu pourras te reposer… »

Fallon savait qu’elle avait l’air de se plaindre, mais elle s’en fichait. Elle avait l’intuition que l’incident avec l’homme en robe de chambre était un avertissement. C’était passé vraiment près, cette fois.

« Oublie ta tante! C’est toi et moi et c’est tout, je t’ai déjà dit. En plus, si elle est comme le reste de ta famille, elle me détestera, alors… » Fallon resta silencieuse. David s’arrêta près d’un petit café, juste avant North Bay.

« Attends là. On a encore un peu de monnaie, va t’acheter un café ou un muffin. Il nous faut plus d’argent, sinon on n’arrivera pas jusqu’à North Bay.”

Fallon avait un mauvais pressentiment. Elle sentit la panique monter en elle. « Tu vas faire quoi? »

« J’ai vu un autre téléphone public. Reste ici. Quand j’aurai fini, je me stationnerai de l’autre côté de la rue et je te ferai un appel de phares. Viens dès que tu me vois, on s’en ira tout de suite. »

« Je veux rester avec toi! Tu as besoin de quelqu’un pour monter la garde, de toute façon! » L’angoisse envahissait Fallon. Et si quelque chose arrivait à David? Qu’est-ce qu’elle ferait, toute seule?

« Nan, j’ai peur que le gars ait pu me décrire à la police. Pas besoin qu’on soit tous les deux recherchés. Reste là, mange un peu, ça prendra pas longtemps. » Il l’embrassa vite sur le front. La conversation était finie.

Fallon sortit lentement de la voiture et se dirigea vers le café. David s’éloigna au volant. Son mauvais pressentiment ne faisait qu’empirer à chaque seconde. Elle n’aurait rien pu avaler de toute façon, alors elle commanda un café.

La serveuse derrière le comptoir devait avoir un peu plus de cinquante ans. Elle ne quittait pas Fallon des yeux, sans doute parce qu’elle se demandait ce qu’une fille aussi jeune faisait là au milieu de la nuit. Elle avait l’air de vouloir lui parler, mais Fallon évita son regard et s’assit près de la fenêtre, prête à bondir au premier appel de phares.

Une heure et trois cafés plus tard, Fallon sortit pour fumer une cigarette. Elle n’arrivait plus à apaiser ses craintes, elle était certaine que David s’était fait prendre. Elle allumait sa deuxième cigarette quand elle entendit un coup de feu.

Elle oublia sa cigarette et se mit à courir en direction du bruit.

Dernières nouvelles

L’amour oui, mais l’#AmourSain
Les Fêtes sont terminées et les choses se sont calmées, mais cela ne signifie pas que tu devrais négliger ton bien-être personnel
Trucs pour maintenir son équilibre en tout temps
Les Fêtes sont terminées et les choses se sont calmées, mais cela ne signifie pas que tu devrais négliger ton bien-être personnel
Jade Harper, fondatrice de SpiritFusion à Winnipeg, a parlé de sa découverte du yoga avec Nouveaux débuts
Chaleur et guérison
Jade Harper, fondatrice de SpiritFusion à Winnipeg, a parlé de sa découverte du yoga avec Nouveaux débuts

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)