Des Nouvelles

L’Ontario s’apprête à ouvrir un bureau de soutien pour les familles qui participent à l’Enquête sur les FFADA

L’Enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) sera difficile et douloureuse pour les amis et les proches qui ont perdu des êtres chers.

Des soutiens appropriés au plan culturel seront nécessaires pour les personnes qui devront composer avec le traumatisme occasionné par les entrevues ou toute forme de participation. Une des principales critiques soulevées à l’égard de l’enquête, est qu’elle ne prévoira pas suffisamment de soutiens pour les familles.

L’Ontario, toutefois, ouvre un nouveau bureau pour les proches de femmes et filles autochtones disparues et assassinées. Selon un communiqué de presse, ce bureau aidera les familles à obtenir des renseignements liés à la disparition de leurs êtres chers et les orientera également vers des services culturellement appropriés. En octobre, les familles pourront accéder à l’Unité d'information et de liaison pour les familles du gouvernement de l’Ontario, qui servira de lien entre les familles, les organismes gouvernementaux et la Commission.

Que penses-tu de ce nouveau bureau de soutien? Est-ce que les provinces devraient prendre d’autres mesures? Laisse tes commentaires ci-dessous!

Plus d'histoires

Malgré les chiffres alarmants, un travail formidable est fait pour soutenir les femmes qui ont subi des violences
Ressources en Colombie-Britannique
Malgré les chiffres alarmants, un travail formidable est fait pour soutenir les femmes qui ont subi des violences
Huit choses à savoir au sujet de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées
Les commissaires de l’Enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)