Culture

Wanuskewin Heritage Park: un parc unique

Wanuskewin Heritage Park est situé à quelques kilomètres à peine au nord de Saskatoon, en Saskatchewan, sur un territoire où des peuples nomades habitaient il y a plusieurs milliers d’années. Le parc abrite l’un des plus anciens sites archéologiques encore en activité au Canada, et où l’on a découvert des objets datant de plus de 6 000 ans, plus vieux que les pyramides d’Égypte!

wanuskewin-aerial.jpg

Wanuskewin signifie « être en paix avec soi-même » en cri. La situation du parc est unique, car il ne s’agit ni d’un parc national, ni d’un parc provincial, ni d’un parc municipal. Il est géré par un conseil d’aînés qui assurent l’inclusion des traditions autochtones dans la planification de l’entretien du parc et des activités qui y sont organisées, pour que le parc reste fidèle à ses racines.

Une demande de désignation en tant que site classé au patrimoine de l’humanité a été adressée aux Nations unies. Les administrateurs du site travaillent actuellement à renforcer l’écologie et la biodiversité du parc pour répondre aux normes exigées pour obtenir ce statut. Autrefois, des bisons peuplaient ces plaines, où les Autochtones se rassemblaient pour chasser, récolter et s’abriter lors d’hivers rigoureux. Dans le cadre de la revitalisation de ces terres, les responsables de Wanuskewin cherchent à étendre la superficie du parc, à y rattacher des paturages et à y réintroduire les bisons.

En plus de la richesse de sa faune et de sa flore, Wanuskewin accueille des pow wow, des camps d’apprentissage de la langue crie, offre des sentiers de randonnée, des séjours en tipi, un restaurant autochtone, des festivals d’art et de nombreuses activités qui font que les cultures des Premières nations de Saskatchewan continuent de prendre de l’essor.

005_K3A7227.jpg

En 2015, Wanuskewin a été une étape de The Amazing Race Canada, où des équipes devaient relever des défis liés aux traditions autochtones, comme apprendre la danse des cerceaux ou construire un tipi. Faire partie de cette course était l’occasion pour Wanuskewin de montrer et de célébrer la culture autochtone et la beauté de ses paysages.

Plus d'histoires

Diandre Thomas-Hart résume l’édition 2016 du festival de Winnipeg
Festival Manito Ahbee
Diandre Thomas-Hart résume l’édition 2016 du festival de Winnipeg
La Journée nationale des Autochtones devrait-elle être un jour férié?
Vivre l’aventure au parc national Tuktut Nogait

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)