Culture

Un concept ancré dans la tradition

Nancy King parle de ce qui lui a inspiré le logo anishinaabé du site Nouveaux débuts

Nancy King a conçu la version Anishinaabé du site Nouveaux débuts. Issue des Premières nations Potawatomi et Chippéwa, elle est membre de la Première nation Rama, et est liée du côté de son père à la Première nation de Moosedeer Point. Elle habite maintenant à Toronto. Son nom anishinaabé est “Ogimaakwebnes,” qui signifie Chef Oiseau. Elle a obtenu son diplôme de beaux-arts (dessin et peinture) de l’université OCAD en 2015, avec une mineure en Culture visuelle autochtone. Elle a commencé à exposer ses œuvres à 14 ans.

À travers son art, elle se penche sur le passé (histoire et traditions) pour explorer son identité d’Anishinaabée « urbaine », tout en défendant la cause de la représentation autochtone comme composante essentielle de l’identité nationale canadienne. Elle traite de la complexité des questions identitaires et de la résilience des nations autochtones, du point de vue féministe en particulier. Elle utilise des techniques de peinture contemporaines, y compris l’imagerie typique des forêts, la photographie, la retouche numérique et les travaux de perles.

Screen_Shot_2016-08-31_at_10.21.48_AM.png

Elle travaille également auprès de jeunes Autochtones à risque au Native Learning Centre pour leur transmettre ses connaissances et ses compétences, et leur fournir un espace où ils peuvent créer et s’exprimer en toute confiance. Elle est inscrite sur la liste des artistes du conseil scolaire de Toronto (Toronto District School Board) et intervient dans de nombreuses écoles de la région de Toronto pour parler d’art autochtone dans le contexte contemporain. Par ailleurs, elle est peintre de fresques murales, qu’elle utilise souvent comme outil d’enseignement en mettant l’accent sur l’influence de la culture visuelle sur la vie quotidienne.

nj-anishinaabe_logo.png

Pour le thème du site Nouveaux débuts, elle s’est inspirée des paysages boisés de l’art Anishinaabe : « Les motifs floraux sont l’un des aspects les plus francs de mon travail, car j’ai commencé à les peindre à une période tumultueuse de ma vie. Ils représentent la croissance et l’amour, l’amour de moi, de ma culture et de toute la Création. J’ai toujours été inspirée par les paysages boisés de l’art de mon peuple, par leurs racines traditionnelles, l’interconnexion qu’ils évoquent. En perpétuant cette tradition, j’affirme la mémoire de mon sang et les enseignements de mes ancêtres qui perdurent, malgré les tentatives d’extermination de la part du Canada. »

Nouveaux débuts a maintenant sept thèmes qui mettent en vedette des artistes et langues autochtones de partout au Canada. Ces thèmes ont pour but de présenter et de célébrer la diversité des cultures autochtones dans ce pays. Pour explorer les différents thèmes, cliquez sur la fleur, en haut à droite de la page.

Plus d'histoires

Kevin Wesaquate, de la Première nation Piapot, a créé le thème cri du site Nouveaux débuts
Le logo cri des plaines représente l’amour, la gratitude et une vie bien vécue
Kevin Wesaquate, de la Première nation Piapot, a créé le thème cri du site Nouveaux débuts
Leah Dorion explique les subtilités du logo métis qu’elle a créé pour le site Nouveaux débuts
Célébrer un lien profond avec la terre de ses ancêtres
Leah Dorion explique les subtilités du logo métis qu’elle a créé pour le site Nouveaux débuts
Monique Bedard a créé le logo Mohawk du site Nouveaux débuts
L’art guérisseur
Monique Bedard a créé le logo Mohawk du site Nouveaux débuts

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)